La machine de mes rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La machine de mes rêves

Message par Julien le Lun 26 Sep - 1:16

Oui, Renaud avait raison... Lorsque j'ai pris la décision de m'équipé d'une CNC, j'ai farfouillé bien évidement partout sur le net.
J'avais pu travailler sur CharlyRobot par le passé mais ce type de machine n'est pas dans mon budget. Il y a également les chinoiseries sans SAV...
La Fakir m'a tapé dans l'œil ! Voilà un outil que je vais me construire pour un budget raisonnable avec une construction pensée.
Tout vient à point à qui sait attendre... La voilà dans son carton. Bravo pour le packaging d'ailleurs, c'est propre, compact, simple et en parfait état au déballage.
Je déballe le matériel :

Au boulot ! Le premier et de lire (ou relire) entièrement la notice de montage.
Montage des roulements :

Cela occupe deux soirées. On se rend compte de la qualité du kit, tout s'assemble parfaitement dès le début...
Première mise en croix comme on dit :

A la fixation du portique, le medium à tendance à se fendre lorsque l'on vis les deux supports les plus à l'extérieur mais cela n'entame pas trop la robustesse.
Je me suis ensuite attaqué au chariot de la broche :


J'ai procédé à quelques upgrade niveaux connecteurs, Renaud, vous ne m'en voudrez pas j'espère. J'ai appris dans mon métier que la connectique n'est pas secondaire. J'ai opté pour du Würth (en vente chez tous les VPistes tels que Farnell, RS ou Mouser sans faire de pub, on peut les obtenir en échantillon ;-) ). Pour le sertissage, il y a la méthode pro avec la pince du fabricant à 300€ environ et il y a la solution de la pince orange HobbyKing décrite par Renaud (encore lui). Je réalise toutes mes rallonges de servos, pour une dizaine d'euros d'outillage c'est très rentable. Mon petit truc est d'ajouter une soudure, le sertissage chinois n'est pas toujours très fiable étant donné que l'on utilise la pince comme "standard". Cela fonctionne tout de même très bien, attention à ne pas trop écraser le contact.
Sur les 3 phases du moteur, c'est une connectique 2,5mm dorée connu de tous, c'est du chinois par paquet de 20 pour 2 francs 6 sous...
Petit interlude peinture sur le capot :

Ensuite, câblage des FC, rallonge des moteurs avec du câble de couleur. Renaud, j'aurais une suggestion à faire sur la longueur de câble : il serait plus pratique de donner les longueurs de câble finies, c'est à dire à partir de la sortie du moteur.
Connecteur femelle du chariot pour la broche :

Une fois les moteurs installés et les câbles passés dans les chaines, on obtient quelque chose de propre.



Installation de la carte électronique. Belle conception, sérigraphie, routage, c'est du beau travail.
Il y a quelques contacts à sertir...

Et voilà !

Bien, il faut tester à présent...


La suite de mes tests dans de prochains épisodes...
Bonnes CNCisations à tous

Julien

Messages : 8
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 37
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La machine de mes rêves

Message par Renaud le Lun 26 Sep - 8:14

Superbe montage, très propre, et merci pour tout le diaporama! Very Happy

_________________
Renaud Iltis - CNCFAB
avatar
Renaud
Admin

Messages : 275
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 44
Localisation : Fontenay-le-Comte

Voir le profil de l'utilisateur http://cncfab.renaudiltis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La machine de mes rêves

Message par Albatorw le Lun 26 Sep - 8:25

Bravo ! Super reportage Wink
avatar
Albatorw

Messages : 42
Date d'inscription : 12/03/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La machine de mes rêves

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum